Navigation

Qualité de la prise en charge en fin de vie du point de vue des médecins de famille et des proches

 

La prise en charge d’une personne en fin de vie (soins palliatifs) représente un défi de taille pour toutes les personnes impliquées. Ce projet l’étudie du point de vue des médecins de famille et des proches de patients décédés. L’étude vise à améliorer la qualité de la prise en charge en fin de vie.

Description du projet (projet de recherche terminé)

La majorité de la population décède au terme d’une longue maladie: tumeurs, maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, affections chroniques du système nerveux. Souvent, le médecin de famille joue un rôle crucial dans le suivi de la personne en fin de vie car il ou elle connaît le patient et son entourage depuis des années. Les médecins doivent faire preuve de compétences poussées dans le domaine des soins palliatifs, allant bien au-delà du traitement des symptômes en fin de vie. Les médecins de famille doivent entre autres communiquer de manière adéquate dans de telles situations, assurer le soutien émotionnel du patient et de sa famille, aider à la prise de décisions et coordonner les différents services de santé impliqués.

Objectif

Il est prévu d’effectuer une enquête dans les trois grandes régions linguistiques de Suisse, sur la base d’entretiens et de questionnaires auprès des médecins de famille et des proches de patients décédés. Il s’agit surtout de relever la qualité du suivi médical des personnes en fin de vie. Une attention particulière sera portée à la formation et au perfectionnement des futurs médecins de famille et à la qualité des structures de prise en charge existantes. Les résultats de l’enquête devraient contribuer à formuler des suggestions concrètes pour améliorer le suivi médical palliatif des personnes en fin de vie.

Importance

Ce projet devrait permettre de détecter des lacunes dans le suivi, et surtout dans la prise en charge par les médecins de famille, des personnes en fin de vie, et de formuler des suggestions d’amélioration. L’étude vise à améliorer les soins palliatifs en Suisse.

Titre original

Conditions and Quality of end-of-life care in Switzerland - the role of GPs

Direction du projet

  • Dr. Klaus Bally, Institut für Hausarztmedizin, Universität Basel
  • Prof. Dr. Bernice Simone Elger, Institut für Bio- und Medizinethik Basel (IBMB), Universität Basel
  • Dr. Heike Gudat, Hospiz im Park, Klinik für Palliative Care, Arlesheim
  • Dr. Dagmar Haller-Hester, Unité de Médecine de Premier Recours, Faculté de Médecine, Université de Genève
  • Prof. Dr. Brigitte Liebig, Institut für Kooperationsforschung und -entwicklung, Hochschule für Angewandte Psychologie FHNW
  • Prof. Dr. Thomas Rosemann, Institut für Hausarztmedizin, Universitätsspital Zürich
  • Prof. Dr. Peter Tschudi, Institut für Hausarztmedizin, Universitätsspital Basel
  • Prof. Dr. Elisabeth Zemp, Swiss Tropical and Public Health Institute, Universität Basel

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Dr Klaus Bally St. Johanns-Parkweg 2 4056 Basel +41 61 321 77 44 klaus.bally@unibas.ch

De ce projet