Navigation

Le suicide assisté: évolution au cours des 30 dernières années

 

Dès 1918, le Conseil fédéral suisse a décidé que l’assistance au suicide ne devrait pas être passible de peine si le mobile n’était pas égoïste. 24 ans plus tard, cette décision entrait dans l’article 115 du Code pénal et encore 40 ans plus tard, les premières organisations d’assistance au décès étaient créées.

Description du projet (projet de recherche terminé)

Le nombre de personnes qui meurent par suicide assisté a triplé au cours des dix dernières années. Ce chiffre va probablement continuer à augmenter, même si on manque de données précises à ce sujet. Afin de mieux comprendre l’évolution du suicide assisté, on a besoin de plus d’informations sur les facteurs d’influence et les motivations. Ces connaissances sont très importantes dès lors qu’il s’agit de prendre des décisions politiques.

Objectif

Ce projet vise à fournir un aperçu de la période couvrant les 30 dernières années, c’est-à-dire depuis la création des premières organisations d’assistance au décès en Suisse. Ceci permettra de déterminer la dynamique du suicide assisté. Le projet entend révéler les différences régionales ainsi que les différences entre les organisations d’assistance au décès pour ce qui est de la manière de procéder, de la documentation et des clientes et clients. Ceci permettra d’identifier des facteurs ayant influencé l’évolution du suicide assisté. De plus, le projet étudiera les motivations de la clientèle au suicide assisté, de manière à en déduire des mesures préventives dans le cadre des soins palliatifs. Le projet analysera a posteriori et évaluera statistiquement tous les documents archivés dans les instituts suisses de médecine légale et relèvera à l’aide d’un formulaire conçu pour l’étude tous les suicides assistés ayant lieu à partir du début du projet.

Importance

Les résultats de cette étude fourniront un aperçu de l’état actuel, passé et à venir de l’évolution du suicide assisté en Suisse et pourront être utilisés comme base pour approfondir les débats et les décisions.

Titre original

Assisted suicide in Switzerland – a detailed national survey over the past 30 years

Direction du projet

  • Dr. med. Christine Bartsch, Abteilung Forensische Medizin und Bildgebung, Institut für Rechtsmedizin Universität Zürich
  • PD Dr. med. Thomas Reisch, Universitätsklinik für Psychiatrie Bern

Institutionelle Zusammenarbeit

  • Institut für angewandte Psychologie, Department für medizinische Wissenschaften, UMIT – Private Universität, Österreich
  • Institute für Rechtsmedizin in der Schweiz
  • Klinik für Soziale Psychiatrie und Allgemeinpsychiatrie, Zürich
  • Institut für Sozial- und Präventivmedizin Universität Zürich

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Dr med. Christine Bartsch Jusqu'en nov. 2015:
Institut für Rechtsmedizin Universität Zürich
Abteilung Forensische Medizin und Bildgebung
Winterthurerstrasse 190/52 8057 Zürich +41 79 731 69 59 drbach2015@gmail.com

De ce projet