Navigation

Prise en charge de personnes âgées en fin de vie atteintes de plusieurs maladies

 

Le risque de prise en charge médicale excessive est élevé chez les personnes âgées atteintes de plusieurs maladies. Le projet étudie les facteurs qui déterminent les chemins cliniques que suivent les patients âgés en fin de vie à travers les hôpitaux et les établissements médico-sociaux en Suisse.

Description du projet (projet de recherche terminé)

Le progrès médical et le vieillissement de la population ont conduit ces dernières décennies à un nombre croissant de personnes très âgées souffrant simultanément de plusieurs maladies, souvent chroniques. Ces maladies multiples entraînent fréquemment une prise en charge médicale intensive, assurée par plusieurs médecins dont chacun est spécialisé dans une de ces maladies. Il peut arriver que ces traitements médicaux ne soient souhaités ni par le patient, ni par ses proches, voire qu’ils soient peu judicieux du point de vue médical. De plus, ils entraînent des coûts de santé inutiles.

Objectif

L’équipe de recherche étudie combien de temps les personnes âgées en fin de vie passent à l’hôpital et en EMS, quelle est l’intensité du suivi médical, où ces personnes décèdent et quels sont les facteurs régionaux, culturels, sociaux, économiques et médicaux qui déterminent leurs chemins dans les institutions médicales. L’équipe relie trois banques de données suisses: la Cohorte nationale suisse, la Statistique médicale des hôpitaux et la Statistique des institutions médico-sociales. Ceci permet de suivre le chemin parcouru par un individu à travers les institutions médicales au cours de ses dernières années de vie et d’étudier le rapport entre ce chemin et des facteurs régionaux, culturels ou autres.

Importance

Les découvertes de ce projet pourront aider à adapter le système de santé aux besoins des mourants et de leurs proches. De plus, les résultats pourront être utiles dans le débat sur une répartition judicieuse des ressources médicales.

Titre original

Multimorbidity and pathways of inpatient care at the end-of-life: a national study in Switzerland

Direction du projet

  • Dr. Vladimir Kaplan, Kreisspital für das Freiamt Muri
  • Dr. Mathias Bopp, Institut für Sozial- und Präventivmedizin, Universität Zürich

 

 

Further information on this content

 Contact

Dr. med. Vladimir Kaplan Kreisspital für das Freiamt Muri Spitalstrasse 144 5630 Muri +41 56 675 11 11 vladimir.kaplan@spital-muri.ch

De ce projet